Après avoir laissé BMW et son X6 faire cavalier seul dans la niche du “SUV-Coupés”. Mercedes-Benz réplique avec le GLE Coupé… qui en réplique pratiquement la recette.

En 2008, BMW avait surpris le monde automobile en dévoilant un curieux engin, mêlant les caractéristiques d’un gros SUV à la silhouette d’un coupé. De pari osé, le X6 s’est mué en gros succès commercial (plus de 260 000 exemplaires vendus dans le monde) qu’une deuxième génération tente aujourd’hui de perpétuer. Mais ce sera probablement plus difficile. D’abord parce que l’effet de nouveauté (et de mode) s’est quelque peu estompé, et surtout parce que, après ses 7 ans de solitude, le Bavarois a enfin un concurrent direct. Nous avons nommé le Mercedes-Benz GLE Coupé, qui vient de poser ses pneus dans les showrooms marocains en compagnie du GLE “tout court” et du nouveau GLC (voir p. 34). C’est ce qu’on appelle un tir groupé !

Une recette dupliquée

Mercedes-GLE-Coupé-back

Pour répliquer au BMW X6, le nouveau venu n’y est pas allé par quatre chemins : il en reprend pratiquement la recette atypique, composée d’un pavillon surbaissé, d’un hayon très incliné et d’une poupe fuyante, le tout agrémenté d’une face avant agressive à la calandre hypertrophiée. Même le gabarit est, à un centimètre près, identique à celui du rival, avec 4,90 m de longueur.

L’ensemble parait toutefois moins massif, grâce à des lignes plus fluides et surtout une silhouette allégée par la présence d’une troisième vitre latérale. Quant aux feux arrière effilés, ils singent ceux de la Classe S Coupé, histoire d’ancrer ce SUV dans l’univers des coupés.

Si le GLE Coupé est une nouveauté, il n’en reconduit pas moins une base technique éprouvée, précisément celle du ML, au passage remis au goût du jour et désormais rebaptisé “GLE”. Cette déclinaison “Coupé” le dépasse de 8 cm en longueur, mais lui rend 9 cm en hauteur tout en gardant l’empattement inchangé. Résultat, l’espace à bord reste des plus généreux, amplement suffisant pour accueillir 5 adultes de bonne taille. Ses concepteurs ont même réussi à conserver une garde au toit décente aux places arrière, à peine grevée par la ligne plongeante du pavillon.

Idem pour le coffre, qui affiche l’une des meilleures capacités de la catégorie, frisant les 660 litres.

Des équipements et des options

GLE-Coupé-Planche

La présentation intérieure trahit également le legs du “ML-GLE”. Intégralement reprise de ce dernier, la planche de bord, pourtant remaniée, détonne avec ses formes massives, surtout en comparaison avec les récentes productions de la marque. Rien à redire en revanche concernant la qualité des matériaux et la précision des assemblages. Le même constat vaut pour la dotation en équipements, richement fournie dès la version d’entrée de gamme. À une exception près : la présence d’une sellerie en simili cuir, pour le moins surprenante à un tel niveau de gamme et de prix ! Bien évidemment, la liste s’allonge à mesure que l’on monte en gamme suivant les trois finitions proposées sur notre marché. Mais même sur la déclinaison la plus huppée, il y a toujours matière à piocher dans le catalogue des options, notamment quelques aides à la conduite ultra-sophistiquées absentes de la configuration marocaine. Une manière comme une autre d’alourdir une note déjà salée, puisque la grille tarifaire s’ouvre à 769 000 DH, pour plafonner à 912 000 DH… sans compter la fameuse ”taxe sur les voitures de luxe”.

Une vocation dynamique

Et encore, ces prix correspondent à la motorisation la plus accessible du lot, d’ailleurs la seule disponible dans nos showrooms. Il s’agit du V6 3.0 l Turbodiesel (GLE Coupé 350d) qui se niche déjà sous le capot d’autres modèles étoilés. Développant 258 ch et un couple de 620 Nm, il est ici couplé à la nouvelle boîte automatique à 9 rapports “9G-Tronic” et à la transmission intégrale permanente 4Matic.

Et comme pour confirmer la vocation dynamique de ce SUV, Mercedes l’a équipé d’un sélecteur de mode de conduite, permettant d’agir sur l’accélérateur, l’amortissement, la direction, la gestion de la BVA… et même le bruit du moteur ! Toutefois, les vrais mélomanes et amateurs de conduite sportive (très fortunés) se tourneront plutôt vers les deux variantes AMG, mues par le V8 5.5 l suralimenté de 557 ou 585 ch, et disponibles uniquement sur commande.   Réponse du berger à la bergère, le GLE Coupé se présente en tout point comme le rival frontal du BMW X6, avec une plastique, des prestations et des tarifs très voisins. Mais il pourrait tout aussi bien détourner des acheteurs anticonformistes de son congénère et géniteur, le GLE.

Prix :
GLE 350 D 4Matic       258 Ch       12 cv       Diesel       769 000 Dhs

Capture-d’écran-2016-01-28-à-16.45.39

https://www.youtube.com/watch?v=kZBzH4sIM-o