Quelques retouches esthétiques, un nouveau système multimédia et voici la C4 qui s’offre une seconde jeunesse. Suffisant pour la remettre dans la course ?

Sur notre marché, nombreux sont les modèles à vivre une carrière commerciale injuste eu égard à leurs qualités. La Citroën C4 en fait sans doute partie. Spacieuse, confortable, très bien finie et dotée de prestations routières de premier ordre, la compacte aux chevrons n’a jamais pu rivaliser avec les cadors de la catégorie, ni même reproduire le succès de sa devancière. Serait-ce la faute à ses lignes, un peu trop discrètes ? En tout cas, ce n’est pas son lifting de mi-carrière qui transformera le sex-appeal de la Française. Et pour cause, celui-ci se contente du minimum syndical : des blocs optiques retravaillés, intégrant une signature lumineuse à LEDs, des feux arrière redessinés avec un effet 3D… et c’est tout !

Un peu plus “techno”

Citroen-C4-intLe menu est heureusement un peu plus consistant dans l’habitacle, avec l’arrivée d’un système multimédia à écran tactile de 7 pouces, directement dérivé de celui des C4 Picasso et autre Peugeot 308, qui chasse quelques boutons de la console centrale. Proposé sur le 2e niveau d’équipement, il est toutefois repris ici dans une version simplifiée, qui ne commande essentiellement que le système audio et les fonctions de téléphonie et de navigation. La climatisation, par exemple, est toujours gérée par de bons vieux (et très pratiques) boutons rotatifs.

Sur d’autres marchés, la compacte de Citroën a profité de ce restylage pour revoir sa gamme de moteurs. Rien de cela chez nous : l’offre se réduit même au seul 1.6 l HDi dans sa variante de 92 ch, qui met davantage l’accent sur la frugalité que sur les performances. Il en est de même pour les niveaux de finition, désormais au nombre de deux, et offrant une dotation en équipements simplifiée, histoire de compresser les tarifs. Mission accomplie, puisque les prix démarrent à 187 900 DH, pour plafonner juste sous le seuil symbolique des 200 000 DH.

Reste à savoir su cela suffira pour replacer la C4 dans le radar des acheteurs…

Capture d’écran 2016-02-05 à 17.19.06