Histoire de se positionner davantage dans l’univers des SUV, le Crossover urbain français virilise sa livrée et se décline dans une nouvelle finition GT Line aux relents sportifs.

Peugeot fut l’un des premiers à marcher dans les pas de Nissan et son Juke, en débarquant dès fin 2013 dans le segment alors peu encombré des Crossovers urbains. Sa proposition : le 2008, petit break haut sur pattes aux faux airs de 4×4, qui a l’ambition de briller dans une catégorie en pleine expansion sur le marché européen, mais au volume encore modeste au Maroc.

Trois ans et un score commercial honnête plus tard, le voici qui subit un premier restylage au dessein explicite : viriliser sa livrée et mieux l’ancrer dans le monde des SUV. Dont acte. Plus horizontal, le capot se termine sur une imposante calandre inédite, ornée de picots chromés et du logo du constructeur. Des boucliers redessinés, équipés (selon les finitions) de sabots en inox, et des feux arrière intégrant une signature lumineuse en “griffes” complètent cette panoplie du parfait petit baroudeur.

Une version haut de gamme

peugeot_2008_urban_cross3

Pas de réels changements dans l’habitacle, où l’on retrouve la planche de bord de la 208, avec son petit volant, son instrumentation en hauteur et son écran tactile central commandant le système multimédia. Seule la nouvelle finition “GT Line”, la plus huppée du lot, se différencie avec ses touches de rouge, sa sellerie en similicuir-tissu et ses placages noir laqué. La même teinte est reprise sur les barres de toit, les coques de rétroviseurs et la calandre, donnant à cette version un joli cachet sportif. Elle a aussi l’exclusivité du “Grip Control”, un antipatinage renforcé qui, commandé via une molette rotative, optimise la motricité selon la nature du sol. Sans faire du 2008 (simple 4×2) un franchisseur, ce dispositif l’autorise à s’aventurer sur les terrains glissants.

L’offre mécanique compte le seul 1.6 l HDi, proposé dans deux variantes de puissance. Avec ses 75 ch, la première fait office d’entrée de gamme, prenant ainsi le relais du défunt 1.4 l HDi et ciblant d’abord un appétit contenu. La seconde grimpe à 92 ch et s’équipe en série du Stop&Start, histoire d’économiser quelques gouttes de carburant.

Les prix ? Ils évoluent peu, démarrant à 179 900 DH pour culminer à 249 900 DH. Ajoutez-y sa nouvelle tenue d’aventurier, et voici le Crossover français paré pour rivaliser avec les cadors de la catégorie, Hyundai Creta et Nissan Juke en tête.

Prix : À partir de 179 900 DH.