Renault continue à explorer le futur de mobilité, sur la double voie de la propulsion électrique et de l’autonomie. Avec le concept EZ-Ultimo, il aborde cette fois-ci la thématique du luxe.

Renault poursuit l’exploration du futur de l’automobile par la voie d’une série de concept-cars baptisés du préfixe “EZ”, qui renvoie au thème de cet exercice d’anticipation : le véhicule électrique autonome. “EZ” est d’abord à lire Easy, facile en anglais, comme l’autonomie, alors que l’acronyme inversé donne ZE, pour Zero Emission, première qualité de la propulsion électrique.
Après les concepts EZ-Go (mars 2018) et EZ-Pro (septembre 2018), qui préfiguraient respectivement le taxi et l’utilitaire de demain, voici le concept EZ-Ultimo, qu’on pourrait voir comme la limousine du futur. Renault le décrit même comme une luxueuse navette, qui pourrait être déployée par les grands hôtels ou les compagnies aériennes pour leurs clients VIP.

Un Salon roulant
Ces derniers pourraient être déroutés par les proportions inhabituelles du véhicule, très long (5,70 m), large et plutôt bas, ou par son design éloigné bien éloigné des standards actuels. En revanche, ils s’installeront avec enthousiasme dans un intérieur au luxe revendiqué. Comme les deux concepts précités, l’EZ-Ultimo se déplace à l’aide d’un moteur électrique. Renault ne donne cependant aucune indication sur la puissance ou les performances, pour mieux mettre en exergue l’autre facette majeure du concept : sa quasi-totale autonomie. En effet, à bord de l’EZ-Ultimo, il ne s’agit plus de plaisir de conduite, mais de celui d’être transporté dans les meilleures conditions de confort. Résultat : volant, pédalier et planche de bord ont simplement disparu, remplacés par un petit salon à la décoration somptueuse. Au programme : un fauteuil et une banquette alternant cuir et velours, un plancher en noyer agrémenté de laiton et une tablette en marbre guilloché, baignés de lumière à l’envi par 600 facettes translucides faisant office de vitrage. Tel un véritable cocon, l’ensemble offre une ambiance chic et cosy, avec de multiples détails particulièrement bien réalisés comme la commande regroupant le variateur de luminosité et la climatisation.

Un objet de mobilité… premium
Autonome, le concept EZ-Ultimo est également connecté. GPS, Wi-Fi et réseau 5G sont de la partie, utilisables via une tablette dissimulée dans la console en marbre, qui permet aussi de communiquer avec un “concierge” faisant le lien entre les passagers de l’EZ-Ultimo et le monde extérieur. Avec ce concept, Renault présente sa vision de la voiture haut de gamme dans un avenir lointain, ou plutôt du “robo-véhicule”, formule qui désacralise à dessein l’objet automobile, devenu simple objet de mobilité. Si c’est à cela que ressemblera l’automobile banalisée, démystifiée et débarrassée de ses statuts sociologiques, nous sommes preneurs.