Derrière des atours classiques, le Kodiaq est un pavé jeté dans la mare des SUV familiaux. Spacieux et assez agréable à conduire, il présente un rapport prix-équipement agressif.

Des voitures spacieuses, correctement équipées et à prix serré : telle est la formule gagnante de Skoda. Appliquée au segment des SUV familiaux, elle donne le Kodiaq qui, avec ses 4,7 mètres de long, croise le fer avec les Hyundai Santa Fe, Renault Koleos et autres Peugeot 5008. Fidèles à leurs habitudes, les designers de Skoda ont opté pour une plastique très classique. Un brin massives, les lignes du Kodiaq restent équilibrées et sans ostentation, avec une sobriété qu’on peut préférer aux effets démonstratifs d’un certain nombre de SUV.

De l’espace et des astuces
L’intérieur est de la même eau : sans grande fantaisie, mais sans faute de goût non plus, avec une ergonomie sans faille et une qualité perçue de très bon niveau. Mais c’est surtout côté habitabilité que le Skoda Kodiaq impressionne. Profitant de son gabarit, il embarque jusqu’à 7 occupants. Si ceux de la 3e rangée ne sont pas trop à la fête, les autres profitent d’un espace très généreux. Le coffre n’est pas en reste, avec un volume variant de 270 litres en mode 7 places à 835 litres en 5 places. Le tout est agrémenté d’astuces dont le constructeur tchèque a le secret, dont les habituels parapluies placés dans les portières avant, un coffre compartimenté et des protections en plastique qui se déploient à l’ouverture pour couvrir les arêtes des portières. Bien vu !
Assez complet dès l’entrée de gamme, l’équipement devient pléthorique sur la version haute “Special Edition”. Jugez-en : accès et démarrage sans clé, sellerie cuir, sièges avant chauffants et ventilés à réglage électrique, système d’infodivertissement à écran tactile 8’’ avec compatibilité Apple CarPlay et Android Auto, chargeur de smartphone sans fil, caméra de recul, toit ouvrant panoramique, hayon motorisé… Peu de concurrents en offrent autant, même si les tarifs s’en ressentent : cette finition est facturée 404 000 DH, soit 100 000 DH de plus que la version d’attaque.

Un SUV pour les familles
Unique motorisation de la gamme marocaine, le 2.0 l TDi de 150 ch est couplé d’office à la boîte double embrayage DSG 7 et à une transmission intégrale. Coupleux, suffisamment puissant, il séduit par sa souplesse et sa vigueur malgré le poids conséquent de l’auto (plus de 1,5 tonne), tout en se montrant plutôt discret. Les amateurs de conduite active déploreront peut-être la longueur des derniers rapports de la boîte DSG 7, destinée à modérer l’appétit du moteur, mais il suffit de choisir le mode Sport pour y remédier. Bref, le duo mécanique donne amplement satisfaction, d’autant que la consommation moyenne ne dépasse pas les 7 l/100 km.
Le bilan est tout aussi positif sur la route. Sûr et équilibré, le comportement est sans surprise. Il y a certes plus agile et plus amusant à mener, mais le Skoda Kodiaq préfère un compromis confort-efficacité adapté à sa vocation familiale. En conclusion, si l’on ne craque pas forcément pour son look, c’est à l’usage, et au moment de signer le chèque, qu’on apprécie les charmes du Kodiaq. Oui, on est toujours dans les traditions de la maison Skoda.

Fiche technique
Skoda Kodiaq 2.0 TDi 150 4×4 DSG
Moteur : 4 cyl. 1 968 cm3, Turbo Diesel + Common Rail.
Puissance / Couple : 150 ch / 340 Nm.
Transmission : 4 roues motrices.
Boîte de vitesses : Robotisée à double embrayage 7 rapports.
Vitesse maxi.*: 197 km/h.
Consommation moyenne* : 6,2 l /100 km.
Dimensions (L/l/h) : 4,70 m / 1,88 m / 1,66 m.
Volume de coffre* : de 270 – 835 litres à 2 065 litres.

(*) : Données constructeur.