L’actuelle BMW Série 3 avait sacrifié une partie de sa sportivité sur l’autel d’un certain embourgeoisement. La nouvelle génération, attendue sur le marché marocain pour le printemps prochain, remet les pendules à l’heure avec un châssis très affûté. Essai en avant-première.

Non, il n’y a pas que les SUV dans la vie. Les berlines ont encore leur mot à dire, surtout celles qui offrent un agrément de conduite par essence inaccessible aux engins hauts sur pattes. C’est le cas de la BMW Série 3, incarnation de la sportivité élégante dont l’actuelle génération avait déçu les puristes par ses concessions faites au confort. Sa remplaçante, 7e du nom, a-t-elle renoué avec le dynamisme des ses aïeules ? Pour répondre à la question, nous sommes partis prendre le volant de cette nouvelle génération en avant-première dans la région de Portimao, au Portugal, en prélude à sa commercialisation sur le marché marocain au printemps prochain.

Une plastique reconnaissable entre mille
Plus longue de 8,5 cm (à 4,71 m), mais allégée de 50 kg par rapport à la précédente BMW Série 3, la nouvelle venue ne bouscule pas ses traditions esthétiques : reconnaissable entre mille, sa plastique reste des plus familières. Elle se différencie toutefois par quelques détails propres, tels ses “naseaux” élargis, ses phares à encoche, ses flancs sculptés et ses feux arrière au dessin minimaliste. La présentation intérieure ose la rupture avec le passé. Toujours orientée vers le conducteur, la planche de bord se fait plus massive et accueille (en option) une instrumentation 100% digitale comme principale nouveauté. Quant au système multimédia, il gagne un plus grand écran et se gère au choix via l’interface tactile, une molette rotative ou une inédite commande vocale. La finition est d’excellent niveau et l’habitabilité en net progrès, surtout à l’arrière où 3 adultes ont (enfin) droit à un espace aux genoux très convenable. Et si le volume de coffre ne change pas (480 litres), il reste dans la moyenne haute du segment.
Au lancement, la gamme de moteurs sur la nouvelle BMW Série 3 se limitera au 2.0 l essence de 258 ch (330i) et au 2.0 l Diesel de 190 ch (320d). Pour cet essai, nous avons choisi ce dernier, qui aura sûrement les faveurs du client marocain. Doté d’une excellente insonorisation, ce 4-cylindres fait montre d’une belle progressivité et d’une rondeur appréciable. Les performances sont d’un très bon niveau et les relances solides, grâce au couple de 400 Nm et à la gestion judicieuse de la boîte auto à 8 rapports. Et si la consommation moyenne approche les 8 l/100 km en conduite intensive, il suffit d’avoir le pied droit plus léger pour la ramener à une moyenne plus raisonnable, avoisinant les 6 l/100 km.

Une efficacité diabolique
Partageant la plateforme des Séries 5 et 7, la nouvelle BMW Série 3 inaugure des amortisseurs à butée hydraulique, des tarages de suspension spécifiques ainsi qu’une direction plus directe. Des choix qui portent manifestement leurs fruits : équipée du châssis Sport, elle reprend le statut de référence en matière de dynamisme. L’adhérence n’est jamais prise en défaut, l’équilibre s’avère impressionnant et l’efficacité diabolique : agile dans les successions de virages, très stable à vive allure et toujours prévisible dans ses réactions, la Bavaroise distille un plaisir de conduite qu’on craignait révolu chez BMW. Cela se paie certes par un confort assez ferme, surtout aux places arrière où les passagers se sentent parfois chahutés. Ils se consoleront peut-être en se constatant que le conducteur, lui, garde le sourire vissé aux lèvres.
Titillée par des rivales comme l’Alfa Romeo Giulia, la Série 3 a su hausser le ton pour récupérer sa couronne de familiale sportive, tout en comblant certaines de ses traditionnelles lacunes. Pas de doute, cette 7e génération a tout d’un bon cru.

Fiche technique Nouvelle BMW Série 3
BMW 320d
Moteur :4 cyl. 1 995 cm3. Turbo Diesel + Common rail.
Puissance : 190 ch. Couple : 400 Nm.
Boîte de vitesses : Automatique à 8 rapports.

0 à 100 km/h : 6,8 s.
Vitesse maxi.* : 240 km/h.
Conso. moyenne* : 4,5 l /100 km
Dimensions (L/l/h) : 4,71 m/1,83 m/1,44 m.
Coffre : 480 litres.
(*) : Données constructeur.