À la veille de l’ouverture du Salon de Genève (du 7 au 17 mars), le jury de la “Voiture de l’Année 2019” a donné son verdict : l’heureuse élue n’est autre que le SUV 100% électrique Jaguar I-Pace. Si c’est la deuxième fois qu’une voiture électrique reçoit ce titre (après la Nissan Leaf en 2011), c’est en revanche une première pour Jaguar, dont aucun modèle n’a été couronné depuis la création de cette élection en 1964.
Que ceux qui crient à la victoire de l’écologiquement correct se ravisent : le SUV 100% électrique est arrivé à égalité de points avec un petit coupé sportif 100% plaisir, l’Alpine A110, qui a également terminé avec 250 points. Le I-Pace n’a finalement dû son titre de “Voiture de l’Année 2019” qu’au nombre de fois où il est arrivé dans les premières positions du classement dans chacun des pays participants.
Ce prix est important car il attire l’attention des gens sur jaguar : beaucoup de gens ignoraient probablement que notre marque proposait aussi une voiture électrique dans sa gamme”, a déclaré Ian Callum, patron du design de Jaguar. Succédant à un autre SUV, le Volvo XC40, “Voiture de l’Année 2018”, le Jaguar I-Pace a devancé, outre l’Alpine A110, les Citroën C5 Aircross, Peugeot 508, Ford Focus, Kia Ceed et Mercedes Classe A.