La deuxième génération du Mercedes GLA change son fusil d’épaule, se muant en véritable SUV. Au menu : une esthétique plus virile et une habitabilité améliorée. Le reste est en majeure partie emprunté à sa matrice, la Classe A.

Le renouvellement de la gamme compacte de Mercedes-Benz se poursuit au pas de charge. Ainsi, après l’arrivée des nouvelles générations de la Classe A, de la Classe B, du CLA 4-portes et Shooting Brake, et l’apparition des inédits Classe A 4-portes et GLB, c’est au tour du GLA de faire peau neuve.
Le SUV compact étoilé en a profité pour changer son fusil d’épaule : exit le concept original de berline 5-portes surélevée, place à une personnalité davantage ancrée dans l’univers des SUV. Le GLA II gagne ainsi une bonne dizaine de centimètres en hauteur… tout en perdant un petit centimètre en longueur (à 4,41 m). Surtout, il adopte un style autrement plus viril, davantage typé 4×4, avec une silhouette plus carrée, un capot horizontal, une face avant agressive et des volumes musclés. Ainsi paré, le Crossover de Mercedes pourra désormais croiser frontalement le fer avec ses rivaux désignés, que sont le BMW X1 et l’Audi Q3 (dont la nouvelle mouture arrivera bientôt chez nous).

Plus d’espace et de modularité
Ses proportions chamboulées et sa prise de hauteur permettent aussi au GLA II d’améliorer considérablement son habitabilité, tout comme son volume de chargement qui passe à 435 litres. La modularité est aussi plus poussée, avec la présence optionnelle d’une banquette arrière coulissante sur 14 cm, qui permet de moduler à l’envi l’espace aux genoux ou le volume du coffre.
La planche de bord mime à quelques détails près celle de la Classe A, reprenant la configuration à double écran, dont les diagonales vont de 7 à 10,25 pouces selon les versions. Le premier fait office de bloc d’instruments, alors que le second commande le récent système d’infodivertissement MBUX à commande vocale et aux fonctions élargies. La longue liste des équipements et des aides sont également calquées sur celles de la Classe A.
Il en est de même au chapitre mécanique. Dérivé de la Classe A, le GLA II lui emprunte aussi sa plateforme comme sa gamme de motorisations. Celle-ci se compose du 1.3 l essence (136 et 163 ch), du 2.0 l essence (de 211 à 224 ch) et du 2.0 l Diesel (de 116, 150 et 190 ch). Ces blocs sont associés à une boîte manuelle à 6 rapports ou à une boîte robotisée à 7 ou 8 rapports, avec la possibilité d’opter pour la transmission intégrale 4Matic. La commercialisation du nouveau GLA est attendue pour le printemps 2020.