Agrément sans compromis, autonomie suffisante et confort préservé… la version 100% électrique de la Peugeot 208 tient-elle ses promesses ? Nous l’avons vérifié, volant en mains, à la veille de son lancement au Maroc.

Qu’est-ce qui ressemble le plus à une Peugeot 208, mais qui n’est pas une Peugeot 208 ? Réponse : une Peugeot e-208. Alors que la majorité des marques dotent leurs voitures électriques d’une carrosserie spécifique, Peugeot a préféré garder la même livrée pour les deux types de motorisation de la 208. Résultat, les distinguer relève de la gageure : des facettes de calandre teinte carrosserie, un logo aux reflets bleutés, des panneaux de custode siglés d’un “e”… et c’est tout. On ne s’en plaindra pas, tant la 208 reste parmi les plus séduisantes de son segment.
Les changements sont aussi ténus à l’intérieur. On retrouve le fameux poste de conduite “i-Cockpit”, son petit volant et son instrumentation haute. Cette dernière est ici assurée par un écran, dont l’affichage en 3D superpose différentes couches d’informations. L’effet nécessite un peu d’habitude, mais la lisibilité n’en souffre pas plus que cela. Bonne nouvelle, le passage à l’électrique, et la présence d’une batterie, n’impactent ni l’habitabilité ni le volume de coffre, similaires à ceux des versions thermiques.

La fée électricité
La vraie différence se niche donc sous le capot, qui abrite un moteur électrique de 136 ch. Inaudible au démarrage, se manifestant par un léger sifflement en roulant, ce rotor se gère de manière simplissime : on accélère pour avancer et on freine pour ralentir, sans jamais changer de rapport de vitesse… puisqu’il n’y en a qu’un seul. Plutôt que d’imiter une Nissan Leaf, dont la fonction “e-Pedal” permet de se passer (presque) de la pédale de frein, la e-208 se contente d’un mode “Brake” offrant un frein moteur, et donc une régénération de la batterie plus importants. Et toujours dans le but de gérer l’autonomie, on a le choix entre 3 autres modes de puissance : Eco (82 ch), Confort (109 ch) et Sport (136 ch).
Parlons-en de l’autonomie. Annoncée à 340 km (norme WLTP), elle avoisinerait plutôt les 270 km en conditions réelles (sur un trajet alternant ville, route et autoroute), ce qui est largement suffisant pour un usage quotidien. Passons sur la question du temps de recharge (de 45 minutes à 15 heures 30 min, selon le type de chargeur), pour aborder enfin le chapitre de la conduite.

Un certain dynamisme
Nous débutons d’emblée en mode “Sport”, qui distille un dynamisme surprenant. Grâce aux 260 Nm de couple disponibles immédiatement, la e-208 s’offre des accélérations vigoureuses, sans brutalité ni à-coups. Mais avec les 300 kg de batteries à déplacer (pour un total de 1 455 kg), il ne faut pas s’attendre à des “perfs” tonitruantes. Le mode “Confort” ménage la chèvre et le chou, gardant une vivacité suffisante au quotidien, tout en sollicitant moins la batterie. Le mode “Eco” bride quant à lui sérieusement le moteur, et ne semble utilisable que pour rallier sa destination sous la menace d’une “panne sèche”.
La bonne surprise vient du comportement routier. On pouvait craindre que le poids conséquent ne se traduise par des manières pataudes. Il n’en est rien. Direction précise, freinage rassurant, roulis maîtrisé… la citadine électrisée fait preuve d’une bonne efficacité et d’une stabilité sans faille. Sur certains aspects, elle nous a même semblé un brin plus dynamique que sa soeur thermique, grâce à des suspensions plus fermes et un centre de gravité abaissé par l’emplacement de la batterie.
Agréable à conduire et à vivre, disposant d’un bon niveau de performances et d’autonomie, la e-208 livre un bilan très convaincant… s’il n’y avait son prix élevé (à partir de 32 000 euros) et la question de la recharge. Deux points sur lesquels Sopriam, importateur de la marque Peugeot, devra cogiter avant son lancement sur le marché marocain, attendu dans les prochaines semaines.

Fiche technique
Peugeot e-208
Moteur : Électrique, Synchrone à aimants permanents.
Batterie : Lithium-ion 50 kWh.
Puissance / Couple : 136 ch / 260 Nm.
Transmission : 2 roues avant motrices.
Boîte de vitesses : Automatique 1 rapport.
0 à 100 km/h.* :  8,1 secondes.
Vitesse maxi.* :  150 km/h.
Autonomie* : 340 km.
Temps de recharge* : de 45 min. à 15 h 30 heures.
Dimensions (L/l/h) : 4,06 m / 1,77 m / 1,43 m.
Coffre : 311 à litres.
(*) : Données constructeur.